Accusations contre Pierre Ménès : le chroniqueur suspendu du Canal Football Club

Maïlis Rey-Bethbeder
·1 min de lecture

Suite aux révélations du site d’information « Les Jours », après la diffusion du documentaire de Marie Portalono sur le sexisme dans le journalisme sportif, le consultant ne participera plus aux émissions « jusqu'à nouvel ordre ».  

Pierre Ménès a été suspendu du Canal Football Club, émission dont il était l’un des chroniqueurs emblématiques. Cette décision a été prise « officiellement “d’un commun accord” avec la direction de la chaîne Canal+, à laquelle il avait écrit en début de semaine », d’après un article du « Monde » publié mardi. Le chroniqueur aurait ainsi déclaré qu’il avait « besoin de repos », a également révélé « L’Equipe ». La direction de Canal+ a affirmé au « Monde » que la suspension de Pierre Ménès ne connaît pour l'heure pas de date de fin : « Il n’y a pas de date de retour. C’est jusqu’à nouvel ordre », a-t-elle expliqué.  

Quelques jours plus tôt, le vendredi 26 mars, la chaîne cryptée annonçait à l'AFP l'ouverture d'une enquête interne afin de savoir si Pierre Ménès avait eu d’autres comportements répréhensibles qui n’auraient pas été sanctionnés. « Le Monde » évoque plusieurs « remontrances » adressées précédemment par Canal + au chroniqueur, tout comme des sanctions et un avertissement.  

Des atteintes sexuelles censurées par Canal+  

« Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste » fait toujours parler depuis sa sortie, le dimanche 21 mars. Des passages du documentaire de Marie Portolano, consacré aux femmes journalistes sportives, avaient été coupés à la demande de la direction de Canal+. Ces extraits revenaient sur les atteintes sexuelles de Pierre Ménès, chroniqueur depuis de...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi