La violente agression de trois femmes rouées de coups dans un restaurant indigne la Chine

La scène s'est passée dans un restaurant de Tangshan, au nord-est de la Chine, le 10 juin dernier. Au sein de l'établissement, trois femmes ont été rouées de coups par des hommes. Ces images, saisies par les caméras de surveillance, ont depuis fait le tour des réseaux sociaux. Et suscité l'indignation.

Tout a commencé par l'agression de l'une des clientes par un prédateur sexuel. Ce dernier a rapidement été rejoint par d'autres hommes lorsque les deux amies de la victime ont pris sa défense. Ces violences ont commencé dans le restaurant et se sont poursuivies à l'extérieur. Des coups ont notamment été portés à la tête et au corps.

"Lorsqu'une troisième femme tente d'arrêter l'agresseur, elle est frappée à la tête par un autre homme qui semble être son propre conjoint. Une confusion extrême règne durant tout l'incident, au cours duquel l'un des hommes, qui semblait au départ défendre la victime, se met finalement à la frapper à son tour", relate Courrier International, qui constate "un niveau de violence révoltant".

RFI évoque "un insupportable déchaînement de violence" prenant notamment la forme d'une "pluie de coups : poings, pieds, coups de bouteille aussi".

Des suspects arrêtés

Tel que rapporte Courrier International, neuf hommes suspects ont été arrêtés suite à cette agression très violente, et les femmes victimes ont été hospitalisées "sans que leur pronostic vital soit engagé". Les internautes, réagissant à ces images...

Lire la suite


À lire aussi

La vidéo d'une femme rouée de coups par son mari indigne le Maroc
Trois femmes trans violemment agressées à Hollywood dans la plus grande indifférence
En Chine, un "musée de la violence sur Internet" dénonce le cyberharcèlement des femmes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles