Violentomètre : un outil pour dépister la violence dans le couple

Anne Lamy

«Profite», «dis stop», «protège-toi, demande de l'aide». Un violentomètre est distribué dans des lycée d'île-de-France pour aider à repérer les violences conjugales.

Il ressemble à une règle, découpée en trois zones : verte, orange et rouge. Dans chacune, quelques phrases résument la relation amoureuse : «Il accepte tes ami(e)s et ta famille», c’est vert; «Il fouille tes textos», c’est orange; «Il menace de se suicider à cause de toi », c’est rouge. Cet outil conçu par l’association En avant toute(s), la mairie de Paris et le Centre Hubertine-Auclert, à la demande du conseil régional d’Ile-de-France, est distribué depuis la rentrée dans les lycées franciliens. Il permet de mesurer si la relation est saine ou toxique. Louise Delavier, cofondatrice de l’association, explique : «Il y a des comportements violents tellement banalisés que les jeunes femmes ne repèrent pas toujours à quel moment l’attitude de leur compagnon doit les alerter.» Depuis la diffusion du violentomètre, le 3919 et le tchat de l’association sont débordés. 

>A découvrir également : Des centres pour les femmes excisées

Lire la suite sur Femina.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi