Virginie Efira pose en maillot échancré sous une robe tout en transparence

·1 min de lecture

Occuper le terrain médiatique partout et tout le temps : voilà la stratégie de Virginie Efira à 4 jours de la projection officielle de Benedetta à Cannes, le nouveau film de Paul Verhoeven. A 44 ans, la jeune présentatrice télé devenue actrice glamour en quelques années y tient le rôle-titre : celui d’une nonne lesbienne aux mœurs contraires à l’Italie puritaine du XVIIème siècle. Un rôle fort et provoc’ du même acabit peut-être que celui de Catherine Trammel dans Basic Instinct qui avait secoué la Croisette en 1992 ? Et révélé au passage le talent et la beauté vénéneuse de Sharon Stone. A J-4 de sa montée des marches cannoises cuvée 2021, Virginie Efira est dans les starting-blocks : après son coup d’éclat en body décolleté plongeant et talons aiguilles en couverture du Madame Figaro, la revoilà qui s’affiche dans une tenue encore très sexy en couverture d’un autre magazine people en adoptant un maillot de bain au top des tendances mode du printemps-été 2021. De quoi faire voler en éclat son image de girl next door à qui il suffit d’enfiler les grands basiques de la garde-robe pour faire chavirer le cœur de ses fans comme cette fois où elle s’était affichée amincie en jean et baskets pour se rendre à un festival grec.

Habituée aux caméras et aux flashs des photographes depuis qu’elle a débuté toute jeunette dans Nouvelle Star, la compagne de Niels Schneider se plie avec la même aisance aux exigences des shootings mode. Même si, précise-t-elle, "une séance photos, c’est très différent (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite