Virus, bactéries : 5 idées reçues sur la contagion

"Rhume, grippe, gastro ne sont contagieux que lorsqu’ils se sont déclarés"

Vrai et faux. Si bien sûr, cela varie d’un virus à l’autre, de manière générale, la grippe, le rhume et la gastro sont contagieux bien avant l’apparition des premiers symptômes qui les caractérisent. En ce qui concerne le virus du rhume par exemple, "après être entré par les voies respiratoires, celui-ci va se multiplier dans l’organisme avant de provoquer les premiers symptômes (écoulement nasal, mal de gorge, maux de tête, légère fatigue…) au bout de quarante-huit heures", décrit Jean Louis Bensoussan, président de MG France. Idem en ce qui concerne la grippe, également contagieuse en moyenne 48 h avant les symptômes. Chez l’enfant, l’incubation peut même durer jusqu’à 6 jours. "La gastro en revanche, c’est un peu différent. Elle est contagieuse surtout lorsque les symptômes sont déclarés car elle se transmet essentiellement par contact".

"Plus de symptômes = plus de maladie"

Vrai. "Cela a été moins étudié que le cas de figure ci-dessus mais effectivement après une grippe, un rhume ou une gastro, une fois les symptômes totalement disparu, on n’est a priori plus contagieux", indique le spécialiste.

"On risque d'attraper plein de maladies en touchant la barre du métro"

Vrai et faux. Plein de maladies peut être pas, mais la barre de métro fait effectivement partie des endroits qui regorgent de bactéries. "Il suffit que quelqu’un qui a un rhume ou même la grippe éternue dans sa main puis touche la barre de métro pour que le virus s’y déplace et contamine le voyageur suivant", révèle le président de MG France. Et combien de temps le virus de la grippe peut-il y survivre ? "Une étude réalisée sur des billets de banque avait montré que sa résistance était en moyenne de deux trois jours", raconte-t-il. C’est la raison pour laquelle on recommande aux gens de porter des gants et d’éternuer dans la manche de leurs vestes plutôt que dans leurs mains.

"Les caries ne sont pas contagieuses"

Vrai et faux. Faux parce

(...) Cliquez ici pour voir la suite