Virus Marburg : premiers cas confirmés, symptômes… Ce que l’on sait de cette maladie mortelle

Alors que la dernière épidémie qui a frappé l’Afrique de l’Ouest avait été déclarée terminée en septembre 2021, le Ghana vient de révéler deux premiers cas de patients infectés par le virus Marburg sur son territoire. Originaires du sud du pays, les deux patients sont décédés après avoir été hospitalisés dans la région d’Ashanti, comme l’a précisé le gouvernement ghanéen.

L’infection par le virus Marburg est une maladie grave qui se révèle en moyenne mortelle chez près d’1 personne infectée sur 2. Longtemps appelée fièvre hémorragique à virus Marburg, cette infection se traduit par une forte fièvre hémorragique chez l’homme et nécessite une prise en charge rapide.

"Les autorités sanitaires sont sur le terrain pour enquêter sur la situation et mettre en place une riposte rapide à l'épidémie. Nous travaillons en étroite collaboration avec le pays pour suivre le virus, contrôler sa propagation et arrêter la flambée le plus rapidement possible", a déclaré le Dr Francis Kasolo, Représentant de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) au Ghana.

L’OMS indique que les virus Marburg et Ebola "appartiennent tous deux à la famille des filoviridés (filovirus). Bien qu’elles soient provoquées par deux virus différents, les deux maladies sont similaires sur le plan clinique. Elles sont toutes les deux rares et ont la capacité de provoquer des flambées épidémiques avec un taux de létalité élevé".

Après une période d’incubation qui peut aller de 2 à 21 jours, des symptômes peuvent brutalement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles