“Je vis l’enfer depuis 50 ans” : Michel Sardou évoque son combat contre son image

·2 min de lecture

A l’occasion de la sortie de son autobiographie, Je ne suis pas mort… je dors !, à paraître le 6 mai 2021 chez XO Editions, Michel Sardou a répondu aux questions d'Audrey Crespo-Mara dans Sept à Huit, dimanche 2 mai 2021. Comme il a l'habitude de le faire, il s'est confié sans langue de bois sur sa nouvelle vie loin de la musique tout en répondant à ses détracteurs. "Si j’étais le monstre qu’on montrait du doigt, je ne pense pas que j’aurais duré 50 ans - c’est énorme 50 ans - et que les gens m’auraient suivi", a-t-il notamment lancé. Mais ça n'a pas été tous les jours facile durant ces longues années de carrière. En effet, l'artiste de 74 ans a toujours eu du mal avec son image. Lui qui aimait se faire discret lorsqu'il était plus jeune, a été obligé de sortir de l'ombre. "Je suis timide, je suis réservé et là je suis obligé de me montrer. Je suis d'un coup en gros plan ou lorsque je suis sur scène, il y a des milliers d'éclairage sur moi. Je suis tout seul devant 25.000 personnes (...) Il fallait que je joue un personnage parce que celui qui était à l'intérieur de ce personnage n'aimait pas ça du tout", a-t-il confié avant d'évoquer "le truc horrible" qui le suit depuis qu'il est tout petit.

L'interprète des Lacs du Connemara a révélé avoir toujours eu des problèmes de poids. "Je suis perpétuellement au régime. Je vis l'enfer depuis 50 ans (...) C'est épouvantable pour moi qui adore bien manger, faire la cuisine. Alors maintenant, je fais la cuisine mais pour les autres", a-t-il (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite