Vitamine D : en ampoule, en gouttes, en gélules, quelle différence ?

·1 min de lecture

Indispensable pour les os et la santé en général, la vitamine D est apportée par l'alimentation et produite par la peau sous l'action des UVB. La part du soleil est prépondérante, puisque 80 % des apports sont synthétisés de cette façon. On estime que l'on doit s'exposer au moins 15 mn par jour le visage, les mains, et les avant-bras pour couvrir nos besoins. Autant dire qu'en ce moment, avec le visage masqué et les avant-bras couverts, il y a de fortes chances que l'on ne synthétise pas assez de vitamine D.

Gouttes ou ampoules ?

Sous forme de gouttes : une supplémentation quotidienne (Zymad gouttes, Adrigyl... ) est souvent prescrite d'office aux femmes enceintes et aux bébés allaités au sein ou qui ne boivent pas de lait enrichi en vitamine D. Ces gouttes de cholécalciferol (la forme de vitamine D également appelée vitamine D3) sont prescrites sur ordonnance pour éviter les surdosages.

Sous forme d'ampoules : les personnes qui souffrent d'obésité, les personnes de plus de 70 ans à risque d'ostéoporose et les personnes à la peau noire ont également des besoins supérieurs et, lorsqu'elles sont suivies par le médecin, elles sont supplémentées avec des ampoules de vitamine D à prendre une seule fois par mois.

Cette supplémentation sous forme d'ampoules de 100 000 unités internationales (UI) est également prescrite en cas de déficit avéré en vitamine D (moins de 30 ng/l) et pendant les trois mois d'hiver aux personnes qui vivent dans les régions (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Confinement : 9 astuces anti-stress
Maladies chroniques : les 6 meilleures épices anti-inflammatoires
C'est la saison des soupes aux choux !
Carencée en vitamine D : comment savoir ?
Vitamine D : les 12 aliments qui en contiennent le plus