Vitamine D : attention aux risques de surdosage

·1 min de lecture

Des cas de surdosage à la vitamine D ont récemment été rapportés au centre antipoison du CHU de Lille suite à la prise de compléments alimentaires enrichis en vitamine D. Deux médecins, le Pr Bernard Cortet, rhumatologue et le Dr Julien Tison, du Centre anti-poison du CHU de Lille, ont donc tenu à rappeler sur la page Facebook du centre hospitalier, "que la vitamine D n’est pas un remède miracle contre le Covid-19" et que "prendre de la vitamine D ne garantit pas de ne pas être infecté par le coronavirus".

Plusieurs études récentes ont montré le bénéfice de la vitamine D pour renforcer le système immunitaire en cette période de pandémie. Mais les médecins apportent une précision : "l'insuffisance en vitamine D peut constituer un facteur de risque de formes graves de Covid-19 chez les patients atteints d'autres facteurs de risque (obésité, âge avancé, maladie chronique)". Ils recommandent donc de ne pas prendre de vitamine D sans en avoir parlé au médecin, qui prescrira un supplément en vitamine D sous forme d'ampoule, s'il le juge nécessaire.

Quels sont les risques des compléments alimentaires ?

Le principal risque est de souffrir d'un surdosage, qui se manifeste par un taux excessif de calcium dans le sang (appelé hypercalcémie) et peut avoir des conséquences graves. "Les risques sont multiples : nausées, fatigue, risques osseux, convulsions, coma" insistent le Pr Cortet et le Dr Tison.

Attention au surdosage chez les enfants

L’utilisation de (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Grossesse : comment savoir si le col est ouvert ?
Périnée : pourquoi il faut le muscler AVANT d'accoucher
Enfance en danger : le protocole de détection va être revu en France
Infertilité : plus de 150 000 femmes traitées chaque année
Grossesse : 5 aliments à éviter absolument