Vitamine D : un nourrisson frôle la mort à cause d'un complément alimentaire inadapté

Chez l'enfant, la supplémentation en vitamine D est recommandée en France dès les premiers jours de vie afin de prévenir le rachitisme, une pathologie qui se traduit par un retard de croissance et des déformations osseuses. Cette supplémentation doit être poursuivie jusqu'à l'âge de 18 ans, c'est-à-dire pendant toute la phase de croissance et de minéralisation osseuse.

Attention ! La supplémentation en vitamine D chez le bébé et l'enfant doit impérativement se faire sous contrôle médical. En effet : comme le précise l'Anses, "il existe des risques réels de surdosage (…) en cas de mauvaise lecture de l'étiquette des compléments alimentaires ou d'association de compléments alimentaires entre eux".

L'excès de vitamine D peut provoquer "une hypercalcémie (taux excessif de calcium dans le sang) qui peut avoir des conséquences graves, telles qu'une atteinte rénale à type de lithiase / néphrocalcinose (dépôt de calcium dans le rein)".

Une erreur de dosage qui aurait être pu être fatale

Justement : un petit garçon a failli décéder à cause d'un surdosage insoupçonné en vitamine D, relatent nos confrères du Parisien. À la maternité, le nouveau-né faisait une intolérance au ZymaD, un médicament couramment prescrit pour prévenir la carence en vitamine D ; ses parents se sont alors tournés vers une chiropractrice qui leur a recommandé le complément alimentaire Sunday Natural.

Les parents commandent le complément alimentaire sur internet puis commencent (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Tire-lait mains libres : le top des tire-lait silencieux et discrets
Tire-lait électrique : les meilleurs modèles pour pomper son lait
Allaitement : sélection des meilleurs modèles de tire-lait pour nourrir son bébé
Les compotes pour enfants, plus sucrées qu'un Coca-Cola ?
Un bébé naît avec 4 bras et 4 jambes : qu'est ce que la polymélie ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles