Vitiligo : qu’est-ce que cette maladie qui cause la dépigmentation de la peau ?

Vitiligo : qu’est-ce que cette maladie qui cause la dépigmentation de la peau ?

Le vitiligo est une maladie auto-immune qui dépigmente la peau. D’après l’Association Française du Vitiligo, 900 000 à 1,2 millions personnes en seraient atteintes en France. Décryptage.

Selon l’Inserm, le vitiligo toucherait entre 0,5 et 1% de la population mondiale. Très peu connue, cette maladie correspond à une dépigmentation progressive de la peau. Cette dernière est causée par la disparition des mélanocytes, les cellules en charge de synthétiser la mélanine, le principal pigment colorant la peau.

Le vitiligo n'est pas une maladie infectieuse, contagieuse ou douloureuse. Composée de taches blanc-ivoire, la dermatose touche principalement le visage, les pieds, les mains, les articulations et les parties génitales. Sa taille et son ampleur varient d’une personne à une autre.

Quelles sont les différentes sortes de vitiligo ?

Il existe deux grandes formes de vitiligo :

Les formes localisées :

Le vitiligo segmentaire : il s’agit de la forme la moins fréquente. Le vitiligo est unilatéral et se recoupe à une seule partie du corps. Le vitiligo focal : il se développe sur une seule partie du corps Le vitiligo muqueux : il apparaît sur les muqueuses comme les lèvres et les organes génitaux.

Les formes généralisées :

Le vitiligo non-segmentaire : une seule tache blanche se dévoile, les premières zones atteintes sont les mains, les pieds et le visage. Au fil des années, elle peut se développer et s’élargir. Des démangeaisons fréquentes peuvent annoncer l’arrivée de nouvelles taches. Le vitiligo universalis : il recouvre la quasi-totalité du corps.

À cause de la disparition des mélanocytes, les cheveux et les poils peuvent eux aussi devenir blancs. Ce phénomène de dépigmentation est communément appelé la leucotrichie.

Quelle population est touchée par le vitiligo ?

Le vitiligo commence à se développer, en général, vers l’âge adulte, mais il peut aussi se manifester dès le plus jeune âge. Dans des cas plus rares, il existe des formes congénitales.

Comment s’effectue le diagnostic ?

Le diagnostic est clinique : un examen est réalisé à l’aide de la lampe de Wood afin de mieux observer les taches de vitiligo. Grâce à ce test, les médecins analysent le déficit (...)

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :