Vitiligo : quels sont les traitements disponibles ?

Istock/Zinkevych

Le vitiligo est une maladie fréquente, touchant plusieurs millions de personnes. La maladie évolue par poussées, et les zones de dépigmentations peuvent évoluer de façon différente d’un individu à un autre. Si actuellement il n’existe pas encore de traitement curatif, permettant la guérison, de plus en plus de traitements efficaces se développent pour contrôler cette affection.

Le vitiligo est une maladie touchant l’épiderme. Il s’agit d’une maladie auto-immune complexe, avec une composante génétique et immunologique. Cette affection engendre des dépigmentations qui peuvent toucher n’importe quelle partie du corps (avec cependant une prédominance pour le visage et les zones de friction comme les articulations ou les extrémités) : on parle alors de dyschromie. Les hommes sont autant touchés que les femmes par cette affection. On estime que 1 % de la population est touchée par cette maladie de peau, selon le CHU de Bordeaux. Le vitiligo n’est pas une maladie contagieuse. Il existe deux types de vitiligos : le vitiligo segmentaire, qui touche une seule zone précise du corps ; et le vitiligo généralisé, qui touche plusieurs parties du corps. La maladie évolue par poussées. Il existe de nombreux traitements permettant de traiter la maladie, que ce soient des traitements qui stoppent l’évolution de la maladie, ou des traitements qui aident la peau à se repigmenter.

Tout d’abord, quand le vitiligo est en phase de poussée, il faut absolument le traiter. En effet, il est important de stopper (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite