“Vivre autrement le cinéma” : rencontre avec Nathanaël Karmitz, cocréateur de l'Hotel Paradiso

Ludovic Béot
·1 min de lecture
© mk2
© mk2

Est-ce un hôtel que l’on a fait entrer dans un cinéma, ou un cinéma que l’on a fait entrer dans un hôtel ? C’est toute la question trouble et qui demeura irrésolue de l’Hotel Paradiso. Ouvert depuis le 10 mars au-dessus du mk2 Nation à Paris, ce tout nouveau lieu propose dans plus d’une trentaine de chambres (additionnées de deux suites dont l’une dotée d’une mini-salle de cinéma) la possibilité de récréer, seul ou en petit groupe, l’expérience d’une salle de projection tout en conservant les services privilégiés d’un hôtel. Pour cela, il suffit de se connecter dans sa chambre à une tablette centrale reliée au rétroprojecteur et aux enceintes qui donnent accès à toute la diversité des services de SVOD actuels (Netflix, Mubi, MK2 Curiosity, Le Vidéo-Club Carlotta, Disney+). La toile de l’écran descend et plonge la pièce dans le noir. La projection peut commencer. Président de mk2 et co-créateur du projet, Nathanaël Karmitz travaille avec ses équipes depuis plusieurs dizaines d’années sur l’hybridité de la salle de cinéma. Ni substitut, ni modernisation, il envisage l’Hotel Paradiso comme un prolongement de ce qu’est la salle de cinéma.

Lire la suite...