Voilà ce que contiennent vraiment vos pots d’épices et d’herbes aromatiques !

·1 min de lecture

Tromperie sur la composition des produits, défaut sur l’étiquetage, présence de produit de charge… Les services de la DGCCRF ont mené l’enquête sur la qualité des épices et ont constaté des anomalies sur 1 produit sur 4.

Poivre, safran, origan, cumin, paprika… En cuisine, les épices et les herbes aromatiques sont indispensables pour donner plus de saveurs aux les plus simples. On les trouve dans n’importe quelle surface alimentaire. Mais savez-vous vraiment ce que contiennent ces petits pots ? La Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) a mené l’enquête. 219 visites d’établissements (producteur, importateur, distributeur, sites de vente en ligne) ont été réalisées et 138 prélèvements ont été effectués sur une liste ciblée d’épices (poivre, paprika et piment, cumin, curcuma, safran et origan). Les résultats sont sans appel. Présence de pédoncule broyé pour les paprikas, brisure de feuilles d’olivier pour l’origan, vertus thérapeutiques mensongères sur les pots, épices se réclamant d’une AOP sans y avoir le droit… Les services ont constaté des anomalies sur 1 produit sur 4.

Une amélioration par rapport à 2016

Il ressort également de cette enquête de grandes disparités selon les épices, vraisemblablement en raison de leur coût élevé. Ainsi seul 15% des prélèvements de safran sont conformes. Ce n’est pas la première fois que la DGCRF contrôle la qualité des épices. Déjà en 2016 une enquête avait pointé du doigt de nombreuses fraudes. Le taux d’anomalies constaté dans cette nouvelle enquête est d’ailleurs plus faible avec un taux...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles