La voiture de Delphine Jubillar, une "véritable poubelle" : ces révélations surprenantes

·1 min de lecture

Des propos qui sèment le trouble... Huit mois après la disparition de Delphine Jubillar à Cagnac-les-Mines dans le Tarn, son mari, Cédric Jubillar, est toujours incarcéré à l'isolement de la prison de Seysses. Une détention qui pourrait encore durer plusieurs semaines... Et pour cause, pour la deuxième fois en seulement deux mois, le juge des libertés et de la détention a refusé la demande de remise en liberté déposée par les trois avocats du prévenu. Lors d'une interview accordée à Femme Actuelle le 1er septembre 2021, Me Jean-Baptiste Alary s'était exprimé au sujet de la défense de son client. Pour l'avocat pénaliste d'Albi, Cédric Jubillar est victime d'une mauvaise réputation selon laquelle il vivait dans une maison sale et peu entretenue. Interrogé à ce sujet, Me Alary n'a pas hésité à dépeindre un portrait peu flatteur de Delphine Jubillar.

>>> Voir les photos de la maison de Delphine et Cédric Jubillar

Selon les voisins du couple, la maison des Jubillar a toujours été en friche, s'apparentant parfois à une "déchetterie" vue de l'extérieur. Des propos partagés par le procureur de la République de Toulouse, Dominique Alzeari, lors d'une conférence de presse tenue le 18 juin 2021 : "Cela se situe dans une maison dont l'entretien est extrêmement négligé". Cependant, pour Me Jean-Baptiste Alary, son client Cédric Jubillar ne serait pas le seul coupable de ce constat : "Delphine Jubillar est considérée comme une mère iconique, une Sainte Vierge. Ce n’est peut-être pas tout à (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles