La Voix du corps : Yseult ou le corps mis à nu

Catherine Robin
·2 min de lecture

Depuis sa création, le journal ELLE décrypte le corps des femmes et les nombreux enjeux qui s’y rapportent. « La voix du corps », c’est un.e invité.e qui nous parle de cette enveloppe, comment il vit et compose avec lui, comment il l’aide ou le trahit, comment il a un corps, comment il est un corps.  

Après une première vie sous le soleil de la pop, l’ancienne finaliste de l’émission « La Nouvelle Star » a accompli une véritable métamorphose, sans rien perdre de son timbre spectaculaire.  Emancipée, libérée, jouisseuse, la belle Yseult a pris le parti de faire de son corps une arme d’acceptation de soi et, ce faisant, est devenue un modèle. Au micro de Catherine Robin, elle parle de ce corps qu’elle aime et qu’elle déteste, du regard des autres, de sexualité et de pudeur.

Yseult a été sacrée révélation féminine aux Victoires de la musique 2021, dont la cérémonie s'est tenue le 12 février. La chanteuse a délivré un discours engagé dans lequel elle s'est adressée directement à son père, qui ne souhaitait pas qu'elle fasse de la musique : « Qui l’aurait cru papa ? La réussite est un devoir, mais ce n’est pas fini. Le chemin est long en tant que femme noire, le chemin est long en tant que femme grosse. (…) Nous y sommes, papa. (…) Le chemin est très long et sinueux, mais on va y arriver. (...) Bravo à toutes les femmes ici, on se bat, on est là. Bravo à mes frères et soeurs qui me ressemblent, c'était important de faire cette Victoire avec vous. D'être avec des personnes qui me ressemblent, qui sont comme moi, qui m'entendent et me comprennent. Qui comprennent ma colère, ma colère qui est légitime, notre colère est légitime. J’aimerais que ce soir toute la France l’entende. »

Ecoutez les autres épisodes de La...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr