Comment votre voix traduit votre état de santé

·1 min de lecture

Montre-moi le son de ta voix, je te dirais comment tu vas. Ce mantra pourrait être celui de cette nouvelle étude menée par les cardiologues de la clinique Mayo aux États-Unis et relayée par le DailyMail (source 1). En effet, ils ont constaté que la manière dont on parle pourrait aider à diagnostiquer plusieurs maladies allant des pathologies cardiaques à la maladie de Parkinson en passant par la maladie d’Alzheimer. Ces conclusions ont été présentées lors de la conférence de l'American College of Cardiology.

Grâce à un programme information spécifique d’intelligence artificielle, ils ont été en mesure de prédire avec précision l’apparition d’une maladie coronarienne en analysant trois clips de 30 secondes de voix de près de 10 000 morceaux de voix.

À partir de ces échantillons, l’ordinateur a appris à détecter les problèmes de 80 caractéristiques révélatrices de la voix des patients. Dans le détail, il s’est intéressé aux changements de fréquence, de hauteur, de volume et de phrasé qui ne sont pas captés par l'oreille humaine. Les 108 patients de l'étude (tous devant subir une angiographie coronarienne) ont été invités à enregistrer des échantillons d'eux-mêmes lisant un texte préparé.

Un lien avec le système nerveux autonome

Ceux que l'algorithme informatique a classés comme "à haut risque" de maladie cardiaque avaient également des angiogrammes suggérant qu'ils étaient plus de deux fois plus susceptibles de souffrir...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles