Votre partenaire ronfle ? C'est mauvais pour vous !

Votre partenaire ronfle ? C'est mauvais pour vous !

Dormir avec un partenaire qui ronfle n'est jamais très agréable. Non seulement cela nuit à votre propre sommeil, mais en prime, cela pourrait avoir une influence sur votre santé. De récentes études affirment que les ronflements de la personne qui partage notre lit seraient la cause de divers problèmes physiques et mentaux.

En théorie, il n'y a rien de plus agréable que de dormir avec la personne que l'on aime. Entre la présence qui nous réchauffe la nuit, et l'opportunité d'avoir des câlins au réveil : que demander de mieux ? Moins de ronflements, peut-être ! Des études l'ont prouvé, tout le monde ou presque ronfle – certes plus ou moins souvent ou plus ou moins bruyamment – y compris les femmes ! Et ce n'est pas vraiment une bonne nouvelle pour la personne qui partage notre lit. 

Les ronflements nuisent à votre santé ! 

Une récente étude menée par l'université Queen's au Canada révèle en effet des conséquences alarmantes des ronflements sur la santé de ceux qui les subissent. Ainsi, les personnes qui vivent avec un ronfleur ou une ronfleuse chronique seraient plus concernés par les problèmes d'audition. L'oreille la plus endommagée serait par ailleurs celle située du côté de la personne qui ronfle. 

Ce n'est pas tout : une étude réalisée par l'Imperial College of Science à Londres fait quant à elle le rapprochement entre les ronflements de nos partenaires... Et notre propre espérance de vie. L'étude touche en réalité aux nuisances sonores en tout genre, et met dans le même panier les bruits à répétition – comme le fait de vivre proche d'une ligne de métro ou de train, par exemple. L'exposition régulière à ce type de bruits sur la durée augmenterait les risques de maladies du coeur chez les personnes âgées, tout en augmentant les risques d'hypertension... A savoir l'un des premiers facteurs à l'origine des accidents vasculaires cérébraux (AVC). 

Enfin, le manque de sommeil causé par les ronflement de la personne que l'on aime peut également avoir une influence sur notre sommeil, augmenter le stress et l'anxiété, ou encore faire chuter la libido. Bref, aucun avantage ! 

Les ronflements ne sont bons pour personne

Pour rappel, le fait de ronfler n'est jamais bon signe : plusieurs professionnels de santé rappellent que ce phénomène peut être dû à des problèmes plus graves, tels qu'une apnée du sommeil, par exemple. Résultat : les personnes qui ronflent ont davantage de risques de développer des troubles respiratoires, ou encore de subir des cancers. Si vos ronflements sont élevés et que vos nuits ne sont pas assez réparatrices, n'hésitez pas à consulter un médecin. 

A LIRE AUSSI

Les ronfleurs auraient en fait un sommeil de bonne qualité, contrairement à leur conjoint

Arrêtez de faire les princesses ! C’est prouvé, les femmes ronflent (presque) autant et aussi fort que les hommes

Ronfler ou se réveiller épuisée “pourrait être associé à un risque de cancer supérieur” chez les femmes