Votre vie sexuelle n’est pas au top ? Il s’agit sûrement de stress !

Le stress a un impact plus négatif sur notre vie sexuelle que notre santé physique et nos enfants. [Photo: Getty]

Le stress a un impact plus négatif sur notre vie sexuelle que les enfants, le travail et la santé physique, d’après un sondage.

2 066 adultes ont été interrogés dans le cadre d’une étude réalisée par BBC Radio 5 Live, et près de la moitié (45 %) ont confié que le stress avait un impact négatif sur leur vie sexuelle.

Il s’agissait de loin du problème le plus important en matière de sexe, la santé physique arrivant en deuxième position (32 %).

Les problèmes de santé mentale ont décroché la troisième place, avec 26 %. Les enfants ont obtenu 20 % et le travail 18 %.

D’autres facteurs moins marquants incluent la pornographie (12 %), les réseaux sociaux (10 %) et les émissions de télé-réalité (7 %).

Ellen Brady, thérapeute pour Relate, a confié à la BBC : “De nombreux clients souffrent d’anxiété, et l’anxiété et le sexe ne sont pas vraiment compatibles”.

Elle évoque également le problème des réseaux sociaux, qui d’après elle, pourraient représenter un problème plus important que prévu (d’après le sondage, seuls 10 % des participants ont signalé le problème).

“Il n’y a plus ce lien entre les couples, ils ne se regardent même plus dans les yeux, ne se parlent plus. Du coup, c’est normal que les relations sexuelles soient compliquées une fois couchés”.

Ellen Brady recommande aux couples qui souhaitent améliorer leur vie sexuelle suite à une période difficile d’arrêter les relations sexuelles de manière temporaire.

Elle confie : “Interdisez les relations sexuelles, car ce que vous faisiez sexuellement ne fonctionne plus, et l’objectif est ainsi d’arrêter et de reprendre de nouveau, en tissant de nouveaux liens en termes d’émotions et d’intimité”.

“Les hommes et les femmes ne réagissent pas de la même manière à ce sujet, car les femmes sont souvent prêtes à donner la priorité à l’intimité émotionnelle, aux bisous et aux câlins, alors que les hommes voient rarement cela comme une priorité, considérant plutôt le sexe comme la priorité”.

Comment réduire le stress

Des manières efficaces de réduire le stress incluent de dormir davantage, pratiquer la pleine conscience et s’exercer régulièrement.

Vous devriez également consulter votre médecin généraliste qui sera en mesure de vous recommander des thérapies, comme la thérapie cognitivo-comportementale, qui permettent de lutter contre le stress.

L’huile de CBD est également recommandée pour soulager le stress et l’anxiété depuis quelques temps.

Francesca Specter