Vous alternez télétravail et présentiel et ça vous fatigue: c'est normal

Marine Le Breton
·Journaliste au HuffPost
·1 min de lecture
Alterner entre télétravail et présentiel est un véritable changement de rythme, auquel nous n’étions pas forcément habitués auparavant. (Photo: vadimguzhva via Getty Images)
Alterner entre télétravail et présentiel est un véritable changement de rythme, auquel nous n’étions pas forcément habitués auparavant. (Photo: vadimguzhva via Getty Images)

BIEN-ÊTRE - Avant l’épidémie de coronavirus, cela ne vous arrivait que rarement. Mais désormais, alors que vous êtes majoritairement en télétravail, c’est récurrent: lorsque vous vous rendez sur votre lieu de travail, vous rentrez le soir épuisé comme si vous aviez couru un marathon.

Pas de panique, c’est bien normal. Alterner entre télétravail et présentiel est un véritable changement de rythme, auquel nous n’étions pas forcément habitués auparavant, et qui n’est pas sans conséquence sur notre bien-être.

Car le télétravail, même s’il peut conduire à allonger la journée de travail de certains salariés et conduire à l’épuisement professionnel, apporte à d’autres un confort inégalé. Car être en télétravail, c’est une bien moindre course contre la montre. Les temps de pause chez soi et sur le lieu de travail n’ont rien à voir.

“Quand vous êtes chez vous pour travailler, vous pouvez prendre le temps du petit déjeuner, vous n’aurez pas à le prendre sur un coin de table. Dans la journée, vous pouvez facilement faire des petites pauses, plus régénérantes qu’une seule longue le midi”, souligne la chronobiologiste Claire Leconte, contactée par Le HuffPost.

Stress des transports

Par ailleurs, elle estime que ce problème est “plus marqué chez les personnes dépendantes de transports en commun pour des temps relativement longs, comme ceux en Île-de-France, mais aussi dans les grandes métropoles comme celles de Lyon ou Marseille”.

Et pour cause: en télétravail, pas besoin de courir pour attraper son bus ou de traverser sept couloirs e...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.