Vous devriez vous marier à 26 ans (d'après les maths)

L’âge idéal pour se marier ? Les maths ont peut-être la solution. (Photo : Getty)

Un simple algorithme pourrait bien vous sauver si vous êtes actuellement à la recherche de l’âge idéal pour vous caser et vous marier.

Les mathématiciens associent le problème de choisir « l’élu » à la notion d’« arrêt optimal ». En gros, il est nécessaire de sortir avec, et de rejeter, les 37 premiers pourcents du total de partenaires prévus à l’échelle de votre vie, afin d’avoir le plus de chance de choisir le bon partenaire. Après cela, il vous suffit de vous caser avec le partenaire qui est mieux que les précédents.

Cette théorie est basée sur un algorithme surnommé « la règle des 37 pourcents ». Brian Christian et Tom Griffiths, co-auteurs d’Algorithms to Live By: The Computer Science of Human Decisions, suggèrent que les meilleures décisions peuvent être prises après avoir pris en considération 37 % de ses options.

« Les meilleures décisions peuvent être prises après avoir pris en considération 37 % de ses options ». (Photo : Getty)

« Vous maximisez vos chances de sélectionner la crème de la crème en atteignant 37 % », a confié Chris Weller, chroniqueur chez Tech Insider. C. Weller suggère, qu’à ce stade, vous aurez réuni suffisamment d’informations pour prendre une décision mûrement réfléchie, sans gâcher trop de temps à considérer plus d’options que nécessaire.

Cette théorie a ses défauts : comment savoir avec combien de personnes vous sortirez au cours de votre vie ? Et si votre premier flirt était votre partenaire idéal, mais que vous le rejetiez en suivant la règle, sans jamais retrouver une personne à la hauteur ?

Cette théorie a ses défauts : et si personne n’arrivait à la hauteur du premier partenaire ? (Photo : Getty)

Weller voit ça différemment : disons que vous espérez vous caser entre 18 et 40 ans ; d’après la règle des 37 %, l’âge optimal pour sérieusement commencer à penser à son futur partenaire de mariage tombe juste après votre 26e anniversaire.

« (C’est) 37 pourcents de cette période de 22 ans », précise C. Weller. « Avant ce moment, vous passerez probablement à côté de partenaires de meilleure qualité, mais, passé ce moment, les bonnes options pourraient commencer à devenir indisponibles, réduisant ainsi vos chances de trouver l’élu ».

Le risque de divorcer serait apparemment plus bas en se mariant entre 28 et 32 ans. (Photo : Getty)

La règle n’est pas absolue, mais 26 ans se rapproche de l’âge considéré par les chercheurs comme idéal pour se marier. Une étude réalisée par l’université d’Utah a découvert que le risque de divorcer était plus bas chez ceux qui se mariaient entre les âges de 28 et 32 ans.

Sachez également que la règle des 37 pourcents ne s’applique pas uniquement aux relations. Les auteurs pensent que la règle pourrait s’appliquer à pratiquement tous les cas où vous vous trouvez face à un ensemble d’options sur une période de temps limitée, comme trouver un nouvel appartement, choisir une place de parking ou même décider où manger.

Nisean Lorde
Yahoo Canada Style