Vous ne devriez vraiment pas aller aux toilettes avec votre portable

Plus de la moitié des britanniques utilisent leurs portables aux toilettes [Photo: Getty]

Allez, admettez-le, vous être probablement également en train de lire cet article sur le trône.

Nous ne sommes jamais bien loin de nos smartphones, et nous les emmenons même parfois aux toilettes avec nous, qu’il s’agisse de passer des lustres sur Instagram ou de rester au fait du dernier débat tendance sur Twitter (celui sur le nombre de serviettes que nous devrions avoir a fait couler beaucoup de… tweets).

Une étude récente menée par MoneySavingHeroes a conclu que 61 % des hommes et 37 % des femmes utilisaient régulièrement leur téléphone aux toilettes.

D’après un autre sondage, 40 % confiaient utiliser leur portable dans les toilettes au travail, mais seuls 20 % nettoieraient leur téléphone après. Dégoûtant, n’est-ce pas ?

Ça semble idéal pour les adeptes du multitâche, mais l’utilisation d’un téléphone sur le trône peut avoir des conséquences importantes sur la santé.

Germes, germes, germes

Tout d’abord, la salle de bain est un lieu de prédilection pour les germes, et ces dernières s’accumulent facilement sur les appareils.

Initial Washroom Hygiene a effectué des tests sur des smartphones et a conclu que les portables en contenaient 1479 en moyenne.

Pour vous donner une idée, un taux élevé de contamination sur un objet correspond à 500 unités, un taux normal à 200-500, et un taux faible à moins de 200.

“Nos portables sont des réservoirs de pathogènes et de bactéries communs et potentiellement dangereux, et nous savons que les gens ont tendance à les utiliser lorsqu’ils sont aux toilettes”, confie Dr Colm Moore, manager (area technical manager) chez Initial Washroom Hygiene.

“C’est encore plus inquiétant quand on sait que 80 % de toutes les infections sont transmises par le toucher. Du coup, les personnes qui utilisent leur téléphones et les placent près de leur bouche pendant un appel sont plus à risque d’attraper une maladie”.

De nombreux pathogènes trouvés sur les portables peuvent être inoffensifs, mais d’autres peuvent entraîner des maladies sérieuses.

Les conclusions d’anciennes recherches indiquent que certains pathogènes courants trouvés sur les portables incluent le staphylocoque (la souche la plus courante étant le staphylocoque doré), souvent à l’origine d’infections de la peau (comme des abcès), d’infections respiratoires (comme la sinusite) et d’intoxications alimentaires.

D’autres souches de staphylocoque pourraient également finir sur l’écran de votre portable et entraîner des maladies, comme des méningites, des sepsis et des infections urinaires.

Les coliformes (dont l’E. coli) et les entérocoques indiquent généralement que d’autres organismes pathogènes d’origine fécale sont également présents. Beurk !

Même sans utiliser votre téléphone aux toilettes, le simple fait de le tenir lorsque vous rentrez et sortez de la salle de bain suffit pour finir avec des bactéries dessus, surtout si vous ne vous êtes pas encore lavé les mains.

Les germes ne représentent pas l’unique danger quand vous passez des moments tranquilles sur le trône avec votre portable.

Nous sommes nombreux à profiter de ces moments aux toilettes pour nous détendre et surfer tranquillement sur notre portable, mais passer trop de temps dans la salle de bain n’est pas idéal non plus. Bonjour, les hémorroïdes !

D’après certains experts, rester sur les toilettes trop longtemps, comme lorsque vous êtes fascinés par des vidéos sur Instagram, impose une pression inutile sur le rectum et peut potentiellement donner des hémorroïdes.

Mais, ne tirez pas une croix sur votre portable tout de suite, car selon le Dr Kevin Barrett, médecin généraliste et président de The Primary Care Society for Gastroenterology (PCSG), vous devez d’abord être constipé pour vraiment risquer de souffrir d’hémorroïdes.

“Nous pensions que le fait de rester assis sur les toilettes pendant une longue période entraînait l’apparition d’hémorroïdes, mais les études menées n’indiquent pas d’augmentation du risque”, confie-t-il.

Il confie que le risque lié à l’utilisation d’un portable sur les toilettes est davantage lié à la réduction de la circulation dans les jambes (à l’origine de thrombose veineuse profonde dans des cas très extrêmes) ou à la contamination de votre matériel de lecture [comme votre téléphone] avec des excréments. Voir ci-dessus.

Qui ne prend pas son portable aux toilettes ? [Photo: Getty]

Interdit de salle de bain ?

Alors, quelle est la solution ? Soren Kenner, co-auteur de OFFLINE: Free your mind from smartphone and social media stress, recommande de transformer les toilettes en zone sans portable.

“Laissez votre portable à l’extérieur des toilettes, et pas uniquement pour des raisons d’hygiène. En effet, il est également bon de ne pas prendre l’habitude de passer du temps sur les réseaux sociaux dès que vous allez aux toilettes”, confie-t-il.

“En permettant cela, vous pourriez vous retrouver à passer de plus en plus de temps aux toilettes simplement pour vous évader. Si vous souhaitez avoir une relation plus saine avec votre portable, désactivez les notifications et ne l’emmenez pas aux toilettes, gardez-le loin de la chambre à coucher, des réunions et de la table”.

Et si nous ne sommes pas prêts à dire adieu à notre portable sur le trône ?

“L’hygiène des mains est essentielle”, confie Dr Moore. “Vos mains entrent en contact avec votre portable d’innombrables fois tous les jours. Vous pourriez accumuler et répandre des microbes à chaque fois”.

“Se laver les mains régulièrement est l’une des étapes les plus importantes pour éviter la propagation de bactéries et de maladies. Nous vous recommandons de vous laver les mains au moins cinq fois par jour, et dès que vous allez aux toilettes. Il est bien évidemment recommandé de nettoyer votre portable régulièrement à l’aide d’une lingette antibactérienne”.

Marie Claire Dorking