Voyage en Californie : zoom sur Hollywood bowl à Los Angeles

Connu pour sa forme de coquillage, le Hollywood Bowl est d'abord un haut lieu de la musique classique avant de s'ouvrir au jazz en 1939 et aux artistes populaires en 1946, avec Frank Sinatra. La scène est nichée dans une colline concave qui ressemble à un bol, baptisée Daisy Dell.

Au début du XXe siècle, on venait y pique-niquer et assister à des spectacles. A son inauguration en 1922, les couvertures sur l'herbe sont remplacées par des bancs en bois, qui investissent au fil des années les pentes jusqu'aux hauteurs où l'on a une vue panoramique sur le fameux Hollywood Sign. Avec ses 18.000 places, il s'agit du plus grand amphithéâtre naturel des Etats-Unis.

On ne fait pas qu'assister à un concert géant au Hollywood Bowl. On profite aussi de son parc protégé où vivent des animaux tels que des cerfs, coyotes, opossums et une grande variété d'oiseaux. Chaparral (le maquis typique de la Californie), érables à sucre, sycomores et pins... Le Hollywood Bowl est le poumon vert de Los Angeles. Le site qui ouvre quatre heures avant le début des festivités permet aux mélomanes de s'y balader voire d'y faire son jogging. Mais il est de tradition d'y amener son pique-nique pour se sustenter avant ou pendant le show. On peut même commander (la veille, en ligne) un dîner servi dans son box équipé d'une table. A savourer en écoutant le récital à la belle étoile.

Ce monument de style Art déco sert de porte d'entrée au Hollywood Bowl. Baptisé "Muse de la Musique, de la danse et du théâtre", il (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles