<p>Dans les archives de Match</p> - Notre dernière rencontre avec Pierre Cardin

·2 min de lecture

Le couturier Pierre Cardin vient de s'éteindre à l'âge de 98 ans. En septembre dernier, nous l'avions rencontré à l'occasion de la sortie d'un documentaire consacré à sa vie...

Le couturier français Pierre Cardin, styliste visionnaire et pionnier du prêt-à-porter, est décédé mardi à l'âge de 98 ans, a annoncé sa famille à l'AFP.

Fils d'immigrés italiens devenu un homme d'affaires au nom mondialement connu, Pierre Cardin est mort dans la matinée à l'hôpital américain de Neuilly, dans l'ouest de Paris.

En septembre dernier, nous l'avions rencontré à l'occasion de la sortie d'un documentaire consacré à sa vie...

Voici notre dernière rencontre avec Pierre Cardin, telle que publiée dans Paris Match en septembre 2020…

DécouvrezRétro Match, l'actualité à travers les archives de Match...

Paris Match n°3724, 17 septembre 2020

Voyage sur la planète Cardin

Reportage Catherine Schwaab

Un film américain sort sur sa vie. A 98 ans, le plus pop art des couturiers reste un mythe.

« Je ne bois pas, je ne me suis jamais drogué… et maintenant j’ai 100 ans ! » Visage rieur derrière ses lunettes à monture d’écaille griffées Cardin. Cent ans. Il les aura dans deux ans, le 2 juillet 2022. Mais ce matin, à l’occasion du film qui lui est consacré, il reçoit comme un jeune premier. Assis dans son nouveau bureau, lequel est beaucoup plus dépouillé que son capharnaüm d’autrefois capitonné de tentures vert foncé. Ici, c’est clair et – relativement – épuré. Murs immaculés, bibliothèque laquée rouge, large fenêtre donnant sur l’Elysée. Depuis plus de cinquante ans, il n’a jamais quitté ce luxueux quartier aseptisé, sans kiosque, sans clochards ni boulangerie. Juste des vigiles et des limousines. « Il y a le président à côté. J’ai les trois buildings. »

Il aime bien rappeler les choses pour que le journaliste n’oublie pas où il se situe. Sincère : « J’ai toujours eu de l’ambition. Pas d’orgueil. De l’ambition : partout, j’aime(...)


Lire la suite sur Paris Match