Voyager plus loin de chez soi lié à une meilleure santé

Les voyages forment la jeunesse. Et ils pourraient bien aussi favoriser une bonne santé. Selon une nouvelle étude menée par des chercheurs de l'UCL, ceux qui voyagent en dehors de leur région ont le sentiment d'être en meilleure santé que ceux qui restent plus près de chez eux.

En effet, les personnes qui s’éloignent à plus de 24 kilomètres de leur domicile sont plus susceptibles d’être en bonne santé. De plus, ceux qui voient plus régulièrement les amis et la famille affichent une meilleure santé. Ces conclusions ont été publiées dans Transport & Health.

Dans le cadre de cette étude, les chercheurs ont analysé les déplacements dans le nord de l'Angleterre qui affiche de moins bons résultats en matière de santé qu’ailleurs. Dans ce lieu, les habitants pâtissent également d’une moins bonne accessibilité en transports en commun. Cette enquête a été menée en ligne auprès de 3 014 résidents dans le nord du pays.

Un lien plus important chez les plus de 55 ans

"Nous nous attendions à ce que les restrictions de déplacement dues à un manque d'accès à des transports en commun appropriés ou à une voiture privée soient liées à la perception des résidents de leur santé en raison du manque de participation sociale", a expliqué l'auteur principal, le Dr Paulo Anciaes. Avant de poursuivre : "Nous avons exploré les liens entre les contraintes de voyager à plus de 15 miles de chez eux, la démographie et l'emplacement et la participation sociale...

Lire la suite