Les voyantes et les présidents : retour sur les dessous occultes de la politique

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
©urbazon
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Des pharaons de l’Égypte antique à François Mitterrand, en passant par Napoléon, nos dirigeants ont parfois consulté mages et astrologues avant de prendre des décisions - en toute discrétion. Enquête sur les dessous occultes de la politique. 

« Mes chers compatriotes… » Mercredi 16 janvier 1991. À la veille de la première guerre du Golfe, François Mitterrand s’exprime à la télévision. « Les armes vont parler », prévient le président de la République, dans une allocution de 7 minutes 30 qu’il conclut solennellement : « La patrie fera face aux heures difficiles qui s’annoncent en préservant son unité. Je compte sur vous tous. Vive la République ! Vive la France ! » À l’époque, personne n’en doute : seule la gravité des événements a pu dicter le calendrier médiatique du chef de l’État. Il faut attendre neuf ans pour découvrir que ce choix de prendre la parole le mercredi 16 janvier plutôt que le mardi 15, voire le lundi 14, n’a pas été dicté seulement par des considérations géopolitiques. Il faut attendre que l’astrologue Élizabeth Tessier, accusée d’affabuler après avoir publié, en 1997, un livre où elle raconte que le Président défunt la consultait régulièrement, confie à un journaliste l’enregistrement de leurs conversations téléphoniques. On y entend notamment François Mitterrand la solliciter, quelques jours avant les frappes aériennes contre l’Irak de Saddam Hussein : « Il va falloir que j’intervienne, quel est selon vous le meilleur jour ? Dimanche ? Lundi ? Mardi ? » « J’ai vu par les faits qu’il avait tenu compte de mes conseils, soulignera Élizabeth Tessier, interrogée par France 3 le 24 juin 2000. Il parlait les jours que...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles