Vrai-faux sur la constipation de l'enfant

·1 min de lecture

"On parle de constipation quand un bébé fait moins d'une selle par jour et un enfant moins de trois selles par semaine. Mais ce n'est pas tant la fréquence que les difficultés à émettre des selles, associées à un ventre gonflé et douloureux, qui doivent interpeller les parents", explique le Dr Arnault Pfersdorff, pédiatre à Strasbourg et auteur de Votre enfant de 0 à 16 ans (éd. Hatier).

Des selles dures, volumineuses, qui demandent beaucoup d'efforts de poussée peuvent en effet provoquer une fissure anale. Parce qu'elle fait mal et provoque des petits saignements sans danger mais angoissants pour les enfants, cette plaie risque de les inciter à se retenir. C'est un cercle vicieux. Pour ne pas le laisser s'installer, il faut réagir, "mais sans trop se focaliser sur le problème car l'enfant va ressentir le stress parental, ce qui ne va rien arranger", souligne le pédiatre.

Pas de laxatif sans avis médical

Pas question de donner un laxatif à un petit sans avis médical. Ni de stimuler la défécation avec des suppositoires à la glycérine ou l'extrémité d'un thermomètre. Le médecin s'assurera qu'il s'agit bien d'une constipation mécanique. Si elle est récente, il verra avec vous si elle ne peut pas s'expliquer par un changement, un stress (le décès d'un grand-parent, l'arrivée d'un nouveau bébé, un changement à l'école... ). Il vous questionnera sur votre propre transit, car il existe des familles de constipés. Un dolichocôlon, c'est-à-dire un (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Poussée dentaire : âge, durée, conseils
A quoi servent les cours d'empathie dispensés aux enfants du Danemark ?
Conjonctivite du bébé : que faire ? quels traitements ?
Mon enfant ne mange pas bien
Pour inscrire son enfant au sport, plus besoin d'un certificat médical

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles