Vrai ou faux : la vérité sur le sommeil des tout-petits

iStock

Les rituels au coucher ne servent à rien

FAUX Ils diminuent le stress au moment propice, car ils rendent l'environnement très prévisible et donc sécurisant. « Cela a été bien documenté par la recherche : les rituels permettent de s'endormir plus vite et produisent un sommeil de qualité, avec moins de réveils nocturnes. » Brossage des dents, histoire, petit massage, exercice de respiration… On identifie les rituels qui conviennent à l'enfant, selon son âge, et on veille à leur régularité, soir après soir, sans jouer les prolongations – ils ne doivent pas excéder 15 minutes.

On le couvre bien pour éviter qu'il n'ait froid

FAUX Sous l'influence de notre horloge biologique, l'endormissement est favorisé, le soir, par une baisse de la température corporelle. Ainsi, la chambre devrait-elle affcher une température de 19-20 °C au maximum. « Or elle s'élève parfois à 21 ou 22 °C, tant nous craignons que l'enfant n'attrape froid. Ainsi, de nombreux bébés se réveillent la nuit, car ils se retrouvent trop couverts. » On évite surtout de surchauffer ses pieds, qui, naturellement, gagnent 1 °C la nuit. Les chaussettes et les grosses couvertures restent dans le placard !

On tamise les lumières pour l'aider à s'endormir

VRAI De la naissance à l'âge adulte, un coucher serein s'accompagne de la diminution du taux de cortisol, l'hormone du stress, au profit de celui de la mélatonine, l'hormone de l'endormissement sécrétée dans...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi