La vraie fin de l'abondance c'est notre tartiflette de l'hiver qui est mise en danger

Oh la la, vous ne pouvez pas écrire ce genre de titre ! Nous vous entendons déjà râler derrière votre téléphone. Et pourtant, le sujet est sérieux. Deux ingrédients phares de la tartiflette sont en danger. Explication.

Ah la tartiflette. Il y a bien longtemps qu’on ne la déguste plus seulement à la montagne après une bonne journée de ski ou de balade en raquette. Elle est bien loin également de se cantonner à l’hiver. Y’a plus d' saison ma bonne dame. Certains pays qui n’ont pas ce plat dans leur répertoire culinaire en sont même fous. C’est le cas des japonais par exemple. On observe le même phénomène pour la raclette. Le fromage fondu a de très beaux jours devant lui.

Le secret de la bonne tartiflette

Pour faire une bonne tartiflette, il faut des pommes de terre, de la poitrine fumée, des oignons et du reblochon. Comme nous l’explique si bien Chef Christophe dans sa recette de tartiflette en vidéo: choisissez de préférence un reblochon fermier. Pour le différencier d’un reblochon laitier, regardez la pastille. Le premier a une pastille verte, le second une pastille rouge. Le reblochon fermier est fabriqué à la ferme avec le lait d’un seul troupeau alors que le reblochon laitier est fabriqué dans une fromagerie avec le lait en provenance de plusieurs troupeaux de fermes avoisinantes.

Les effets de la sécheresse sur notre tartiflette

La sécheresse sévit encore sur quasiment toute la France et elle a des effets sur la production aussi bien des fruits...

Cliquez ici pour voir la suite


À lire aussi :

La vraie recette de la tartiflette
Fin de l’abondance: serions-nous amenés à remplacer notre viande par les insectes ?
Comment faire une tartiflette ?