Est-ce vraiment vrai qu'il faut "manger comme un roi le matin, comme un prince le midi, et comme un pauvre le soir" ?

A en croire cet adage populaire, pour répondre aux besoins nutritionnels de l'organisme, il faudrait manger copieusement le matin, de façon assez abondante le midi et très légère le soir. Mais d'où vient ce principe ? Surtout, est-il fondé ?

Avec notre rythme de vie du quotidien, on est bien loin du dicton populaire "manger comme un roi le matin et comme un mendiant le soir". Pour beaucoup, le petit déjeuner se résume à une tasse de café et un pain au lait avalé sur le pouce, ou bien une tartine de beurre et de confiture faite à la va-vite. Les plus pressés se contentent même d'un passage express à la boulangerie. Bref, on est loin du petit déjeuner de roi. Et c'est dommage. Si le dicton a traversé les années (inutile de nous poser la question, on n'a pas trouvé de quand il datait), c'est qu'il a une part de vérité. Toutefois, il convient d'expliquer et relativiser ce principe.

Dé-jeûner après 8 heures sans manger

Après avoir jeûné toute la nuit, il faut dé-jeûner (eh eh, on parie que vous n'aviez jamais fait le lien). Souvent, l'organisme a besoin de calories pour attaquer la journée. Puisqu'on est généralement plus actif en journée que la nuit, il convient d'absorber davantage de calories le matin et le midi que le soir. Ces calories seront transformées en énergie par notre corps. Mais cette règle n'est pas immuable, et il y a quelques points à nuancer.

Adapter notre alimentation à nos besoins énergétiques au fil des heures

D'autre part, il est...

Cliquez ici pour voir la suite


À lire aussi :

Manger sain sans se pourrir la vie !