Vromage : que contient vraiment le fromage vegan ?

Ingrid Haberfeld

Du fromage vegan ! Mais que contient exactement cette spécialité d’un nouveau genre, garantie sans ingrédient d’origine animale ? Et à quelles saveurs s’attendre ? Décryptage.

Adieu vache, brebis, chèvre ! Dans la préparation des fromages vegan, il n’y a pas une goutte de lait d’origine animale. Ces spécialités végétales ne peuvent donc pas offi ciellement être appelées « fromages », une dénomination réservée aux produits laitiers. L’astuce a consisté à retirer le « F » pour le remplacer par un « V », en référence au végétal et au véganisme. Bien que ces alternatives aux fromages traditionnels soient principalement destinées à ceux qui ne mangent pas de viande, tout le monde peut les consommer. Histoire de profiter de leurs bienfaits et de varier son alimentation.

Comment est-il fabriqué ?

Comme le fromage traditionnel, le vromage est issu d’une fermentation. Seule différence, mais de taille, le lait d’origine animale est intégralement remplacé par de la purée d’oléagineux (noix de cajou, noix…) ou du lait de soja. « On y ajoute ensuite des ferments pour donner au vromage sa texture et son goût, explique Yannick Fosse, cofondateur de la marque Petit Veganne. Après le démoulage, ces spécialités végétales sont salées à la main, puis plus ou moins affi nées. » Certaines sont ensuite vieillies pendant plusieurs semaines avant d’être vendues. Selon la recette, d’autres ingrédients peuvent être présents : curcuma, poivre, cumin, moutarde, ail, oignon, thym, persil… mais aussi graines, fruits secs, tomates séchées, olives… Dans le commerce, vous en trouverez sous toutes les formes : à tartiner, en tranch...Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi