"Waity Katie" : Meghan Markle attaque Kate Middleton là où ça fait mal...

F.A
·1 min de lecture

Dans son interview accordée à Oprah Winfrey, Meghan Markle dit avoir été victime d'une "campagne de dénigrement" inédite dans les tabloïds anglais, de plus grande ampleur encore que Kate Middleton.

Kate Middleton serait "mortifiée" depuis les déclarations qu'a fait sa belle-soeur à la télévision américaine, le 7 mars dernier. Dans une interview évènement, accordée à Oprah Winfrey, Meghan Markle a en effet raconté qu'elle avait été traitée injustement par la famille royale. Et elle n'a pas épargné sa belle-soeur...

Ce vieux dossier qui fait mal

L'ex actrice de "Suits" reproche à l'institution (et non à la reine Elizabeth II) de ne pas l'avoir défendue contre les malveillances de la presse, alors même que certains cadres n'hésitaient pas à "mentir pour protéger d'autres membres de la famille" dans les articles qui sont sortis.

Et parmi les mensonges colportés par les tabloïds, la duchesse de Sussex raconte qu'elle a été accusée d'avoir fait pleurer Kate Middleton pendant les préparatifs de son mariage, alors que l'inverse se serait produit.

Meghan Markle confie qu'elle a compris à partir de là qu'elle aurait bien du mal à se faire une place à Londres, au point de songer au suicide. D'autant qu'en coulisses, on lui aurait répété à plusieurs reprises : "Nous avons tous dû faire face à des choses impolies".

"Kate a longtemps été surnommée 'Waity Katie'"

Pour Meghan Markle, toutefois, "impolies et racistes, ce n'est pas la même chose". Et pour cela, elle a cité, pendant son interview, le cas bien particulier de Kate Middleton. Elle explique en effet : "Kate a longtemps été surnommée 'Waity Katie', alors...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi