Les White Stripes dévoilent un live brûlant tiré de la web-série “From The Basement”

Juliette Poulain
·1 min de lecture
The White Stripes en live session pour From The Basement (Capture d'écran YouTube)
The White Stripes en live session pour From The Basement (Capture d'écran YouTube)

Depuis qu’ils se sont séparés en 2011, on doit avouer que Jack et Meg nous manquent terriblement. Bien sûr, on peut continuer à saigner leurs six albums en se baignant dans les cascades de riffs rock garage made in Detroit. Mais rien de tel qu’une session live inédite pour From The Basement ! Retour en novembre 2005 aux Maida Vale Studios de Londres où les White Stripes donnent un concert enfiévré et intimiste, sans public, face à l’oeil aiguisé de la réalisatrice Sophie Muller et du fondateur de la web-série, et producteur de Radiohead, Nigel Godrich.

20 minutes de live enfiévré

En 20 minutes de session live brûlante, le duo traverse un bout de son répertoire, de Blue Orchid à As Ugly As I Seem en passant par Little Ghost ou encore une reprise de Captain Beefheart & His Magic Band, Party of Special Things to Do. Dans un communiqué, dont les propos sont rapportés par le NME, Jack White se souvient : “C’était superbement bien filmé et la qualité du son a fait sonner une performance sur un show TV ordinaire comme un enregistrement au cylindre phonographique [ancêtre du disque]. Pas de présentateur. Dieu, merci !”

Et un best of pour les White Stripes !

La semaine dernière, le duo fêtait la

Lire la suite sur lesinrocks.com