Woody Allen : face à la polémique, le groupe Hachette renonce à publier ses mémoires

Woody Allen est en proie à une nouvelle polémique. Mardi 7 avril, les éditions Grand Central Publishing, filiale de Hachette à New York, devaient publier les mémoires du cinéaste intitulées Apropos of nothing. De quoi provoquer une vague d’indignation de l’autre côté de l’Atlantique. Jeudi 5 mars, plus de 75 employés de Grand Central Publishing ont manifesté devant le siège de la maison d’édition pour dénoncer la publication de cet ouvrage. "Nous sommes solidaires de Ronan Farrow, Dylan Farrow et des victimes d’agressions sexuelles", ont-ils indiqué dans un mail cité par le magazine spécialisé Publishers Weekly. Et ils ont fini par obtenir gain de cause. Vendredi 6 mars, Sophie Cottrell, porte-parole du groupe Hachette aux États-Unis, a annoncé à l'AFP que l'éditeur renonçait finalement à publier le livre de la star de cinéma.

Le coup de gueule de Dylan Farrow, sa fille adoptive

Depuis 1992, Woody Allen est accusé d’agressions sexuelles par sa fille adoptive Dylan Farrow. Des allégations que le cinéaste de 84 ans n’a jamais cessé de contester. Mardi 3 mars, la jeune femme s’est d’ailleurs emparée de son compte Twitter pour protester contre la sortie des mémoires de son père. "Pour info, je n’ai été contactée par aucun vérificateur des faits pour vérifier les informations qui sont dans ces mémoires, a-t-elle notamment écrit. D’un autre côté, mon histoire a subi un examen sans fin et n’a jamais été publiée sans vérification approfondie des faits. Cela montre encore un autre exemple du privilège profond que le pouvoir, l’argent et la notoriété confèrent. La complicité de Hachette à cet égard devrait être reconnue et ils devraient répondre de tout cela."

Son fils adoptif, Ronan Farrow, ne travaillera plus avec Hachette

Dylan Farrow estime que la publication des mémoires de Woody Allen est "une trahison totale" envers son frère Ronan. Et pour cause, le 15 octobre 2019, les éditions Little, Brown and Company, une autre filiale de Hachette, avaient publié le livre Catch and

(...) Cliquez ici pour voir la suite