Xavier Dupont de Ligonnès : une abbaye perquisitionnée après un témoignage

·1 min de lecture

Le 21 avril 2011, Agnès Dupont de Ligonnès et ses quatre enfants étaient retrouvés morts, sous la terrasse de leur maison familiale de Nantes. Rapidement, l'enquête s'est tournée vers le père de famille, Xavier Dupont de Ligonnès, introuvable lors de la découverte des corps. Depuis plus de dix ans, une cellule d'enquête tente toujours de mettre la main sur le fugitif. Celui qui a été décrit par son entourage comme un véritable caméléon était un homme d'affaires déchu, infidèle, parfois colérique et suicidaire. Xavier Dupont de Ligonnès a été vu pour la dernière fois sur le parking d'un Formule 1 à Roquebrune-sur-Argens, en témoignent les images de caméra surveillance enregistrées le 15 avril 2011.

En dix ans, ce ne sont pas moins de 1.600 signalements qui ont dû être vérifiés. "À chaque nouvelle série télé, à chaque nouveau papier ou bouquin, ça tombe de partout. Et ça dure depuis dix ans", a confié un proche du dossier au Monde, le 3 avril 2021. Malgré ces nombreuses pistes infructueuses, la brigade de recherche de Nantes persévère. Pour eux, il est impossible de classer l'enquête tant que le corps du suspect n'est pas retrouvé. "Le métier d’enquêteur, c’est un métier de patience. Un jour, il commettra un faux pas", explique Jean-Marc Bloch, ancien chef d’état-major de la police judiciaire de Versailles. Pour une autre source proche du dossier, les chances de retrouver Xavier Dupont de Ligonnès relèvent du hasard : "Il faut désormais compter sur la chance. Mais un jour ou l’autre, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite