Xavier Dupont de Ligonnès : ce détail cynique dans sa dernière lettre sur l'emplacement des corps

Le 21 avril 2011, cela fait 15 jours que la famille Dupont de Ligonnès n'a plus donné signe de vie. Personne sait où ils se trouvent. Les quatre enfants ont quitté l'école et l'université, tandis qu'Agnès, la mère, ne s'est plus rendue sur son lieu de travail auquel elle a fait parvenir une lettre de démission. Mais le 11 avril, une lettre très étrange est dévoilée dans la presse. Dans celle-ci, rendue publique par Le Figaro, vendredi 22 juillet 2022, Xavier Dupont de Ligonnès indique que sa famille et lui ont dû s'envoler précipitamment pour les États-Unis. Il raconte aux destinataires du courrier qu'il a travaillé comme agent secret pour le compte de la DEA et qu'il a été repéré. Sa famille, désormais en danger, bénéficie du programme américain de protection des témoins. L'histoire semble tirée par les cheveux. Résultat, une enquête est ouverte pour disparitions inquiétantes une semaine plus tard.

Dans la dernière lettre envoyée avant son prétendu départ pour le pays de l'Oncle Sam, Xavier Dupont de Ligonnès distribue à tous ses proches une dizaine de tâches. "Venir vider le reste de la maison avant le 31 mai", rendre le matériel au fournisseur d'accès Internet, vendre les meubles, en mettre certains à la déchetterie, récupérer la caution des appartements. Selon le père de famille, en raison de leur départ en urgence, ils n'ont pas eu le temps de s'occuper de régler les formalités. Mais c'est une phrase, adressée à son ami Cedric, qui laisse un goût amer. À la fin de l'énumération (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles