Xavier Dupont de Ligonnès : cette dernière lettre envoyée avant le meurtre de sa famille

"Coucou tout le monde ! " Le 8 avril 2011, Xavier Dupont de Ligonnès se met au clavier de son ordinateur pour rédiger une lettre longue de quatre pages. Dans celle-ci, il informe ses amis et proches d'un départ précipité pour les États-Unis. "Au moment où vous lisez cette lettre, nous ne sommes plus en France et ne pourrons y revenir pendant un temps encore indéterminé (quelques années)", écrit-il. La correspondance, rendue publique par Le Figaro, vendredi 22 juillet 2022, donne une série d'explications sur ce départ soudain ainsi que des consignes. Le père de famille raconte avoir travaillé comme infiltré dans des boîtes de nuit pour le compte de la DEA (Drug Enforcement Administration), un organe fédéral américain chargé de lutter contre les trafics de drogue. Malheureusement, après avoir longuement collaboré avec eux sous couverture, il annonce que sa famille et lui sont en danger...

"Tout s'est bien passé dans ces discothèques pendant 7 ans... jusqu'à maintenant", écrit Xavier Dupont de Ligonnès. Il prétend, sans donner davantage de détails, avoir été repéré et révèle que la "situation est donc devenue potentiellement dangereuse". La famille se serait donc envolée, avec le strict minimum, vers les États-Unis, pour bénéficier du programme de protection des témoins. Pour que ses proches n'alertent personne, le père de famille leur demande de garder le secret et de dire à tout le monde qu'ils sont allés reconstruire leur vie en Australie. Il leur signale également que ce courrier (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles