Publicité

XV de France: "On ne regarde pas la politique", assure Fickou en marge des récupérations autour des Bleus

Deux victoires en autant de matchs: d'un point de vue sportif, le XV de France a réussi ses débuts dans sa Coupe du monde. Si la prestation a été peu aboutie jeudi face à l'Uruguay (27-12) dans la foulée de la victoire face à la Nouvelle-Zélande (27-13), l'équipe de France se retrouve également - involontairement - au cœur de récupérations politiques. Pas de quoi perturber le groupe selon Gaël Fickou.

Passé en conférence de presse ce dimanche, Gaël Fickou a répondu sur cette agitation extra-sportive: "Je ne le savais même pas (en parlant de la Une de Valeurs Actuelles). On ne regarde pas la politique, on est focus sur nous-mêmes, a assuré le joueur du Racing 92. Il y a forcément beaucoup d'intérêt autour de nous mais on est focus sur le rugby. Le reste ne nous touche pas."

Une cérémonie d'ouverture critiquée, Dupont se désolidarise de la Une de Valeurs Actuelles

Dans son dernier numéro, Valeurs Actuelles a titré "La France rugby" avec Antoine Dupont en Une. "Supporters bien élevés, joueurs patriotes, valeurs exemplaires: les recettes d'un sport enraciné devenu modèle de société", écrit le magazine. Le capitaine des Bleus s'est rapidement désolidarisé en reprenant sur ses réseaux sociaux un message de Jean Dujardin: "La France rugby oui, vos valeurs non. Pas de récupération. Merci."

La cérémonie d'ouverture du Mondial avait elle aussi été vivement critiquée. "Allez la rance!", a commenté le journal Libération. Aux manettes de ce spectacle, l'acteur Jean Dujardin a été contraint de défendre la prestation: "Une cérémonie d’ouverture est toujours la présentation au reste du monde du pays où se déroule l’évènement fêté. Nous sommes effectivement aussi le pays du béret, de la gastronomie, de la culture, de l’éducation, n’en déplaise à certains… Le second degré que j’ai toujours aimé manier n’a pas été compris et je le regrette."

Jeudi prochain, au Vélodrome (21h), les joueurs de Fabien Galthié défieront la Namibie avec l'objectif de garder la première place de leur groupe. Ensuite, il faudra attendre le 6 octobre pour retrouver les Bleus, face à l'Italie, lors de leur dernier match de la phase de groupes.

Article original publié sur RMC Sport