Yannick Alléno : la révolution chocolat

·1 min de lecture

Des tablettes et des bonbons somptueusement bons, mais aussi sains et diététiques, car sans sucre, sans beurre et sans crème. C’est la prouesse accomplie par Yannick Alléno et son chef pâtissier Aurélien Rivoire dont la nouvelle boutique est un écrin de gourmandise.

Avec Yannick Alléno, tout paraît facile et couler de source. « En fait, je suis un cancre qui a quitté l’école à 15 ans, a reçu des coups de pied au cul et a fini par gravir peu à peu les échelons. » Parvenu au sommet, il a une obsession, celle de transmettre, comme le prouvent les 46 cuisiniers qu’il a formés et qui sont devenus étoilés à leur tour. Aujourd’hui, ce chef engagé intervient dans les lycées pour éduquer les jeunes à l’univers du goût et pour les convaincre que la gastronomie peut être un ascenseur social unique (au moment même où beaucoup se détournent du monde de la restauration en manque d’effectifs). Ainsi vient-il de confier la direction de sa nouvelle boutique de chocolats, Alléno & Rivoire, inaugurée le 16 décembre, à Marine Picard, 29 ans. « Nos métiers s’insèrent dans un environnement social. En créant l’été dernier une fabrique de chocolats à Choisy-le-Roi, en banlieue parisienne, je ne me suis pas contenté d’investir 1 million d’euros, j’ai aussi formé et recruté 15 jeunes du quartier qui étaient au chômage. »

Orange de Sicile confite à l'eau de bouleau de Finlande.
Orange de Sicile confite à l'eau de bouleau de Finlande.

Orange de Sicile confite à l'eau de bouleau de Finlande. © Jean-Gabriel Barthélemy/Paris Match (...)
Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles