Yemenia Airways : le procès de l’accident du vol lY626 s'ouvre à Paris

Le procès pour homicides et blessures involontaires de la compagnie Yemenia s'ouvre lundi à Paris, près de treize ans après le crash d'un avion au large des Comores qui avait tué 152 personnes et laissé une unique rescapée âgée de 12 ans.

Des dizaines de proches des victimes sont attendus à 13h30 devant le tribunal correctionnel de la capitale et aussi à Marseille, où une partie du procès est retransmis pour ceux, nombreux, qui résident dans la région. Les parties civiles risquent néanmoins de faire face à un banc des prévenus vide : aucun représentant de la compagnie nationale yéménite ne devrait être présent, selon la défense, à cause de la guerre qui déchire le pays. 

Lire aussi >> Je n’ai jamais pris l’avion et je me sens jugé

Dans la nuit du 29 au 30 juin 2009, le vol Yemenia 626 s'était abîmé au large des Comores, juste avant son atterrissage à Moroni, avec à son bord 11 membres d'équipage et 142 passagers, dont 66 Français. Seule une adolescente de 12 ans à l’époque, Bahia Bakari, a survécu en restant agrippée en mer pendant onze heures à un débris, avant d'être secourue par un bateau de pêche.

« Manquements et négligences »

Pendant quatre semaines, la justice française va examiner des soupçons de « manquements et négligences » de la Yemenia Airways, qui opérait le vol. La compagnie, qui conteste les faits, encourt 225 000 euros d'amende. « Treize ans, c'est long : c'est épuisant psychologiquement et moralement et même physiquement », déclare à l'AFP Saïd Assoumani, président de l'association des victimes. « Mais après treize ans d'attente et d'impatience, enfin le procès pénal est là ».

Les boîtes noires avaient été repêchées quelques...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles