Yoga, Pilates, stretching… Quelle gym douce choisir pour se remettre au sport ?

·1 min de lecture

Tonifier le corps et détendre son esprit, c’est possible avec la gym douce. Zoom sur 5 disciplines que l’on adopte pour se remettre au sport en douceur (ou simplement pour s’accorder une parenthèse de bien-être).  

Quand on parle de sport, on pense effort, transpiration et courbatures. Et pourtant, avec la gym douce – qui porte bien son nom – on est loin de virer à l’écarlate et de se liquéfier sous l’intensité. Idéale pour se remettre au sport, elle nous rend vite accros et nous accompagne toute l’année. Son succès, elle le doit à sa pratique lente qui nous écarte de nos trains de vie trop pressés et nous invite à prendre le temps. Cette discipline, aux bienfaits multiples sur le corps et l’esprit, en englobe en fait plusieurs : du yoga au tai-chi en passant par le Pilates… Petit tour d’horizon des diverses pratiques de gymnastique douce. 

Lire aussi : Sport : "Il n'y a pas de pensée hors du corps"

Le yoga pour bien se relaxer 

D’origine indienne, cette discipline aux nombreuses déclinaisons – Hatha yoga ; Ashtanga ; Vinyasa ; Yin yoga et bien d’autres – mêle activité sportive (avec de nombreuses postures au sol ou debout) et la relaxation (avec des exercices méditatifs et des techniques de respiration bien particulières). Doux ou dynamique, il nous apporte détente, assouplissement, renforcement musculaire et endurance avec une pointe d’équilibre. En bref, le yoga apaise le mental et assouplit le corps. 

Le Pilates pour travailler ses muscles en profondeur 

Inventée par Joseph Pilates dans les années 1920, cette gymnastique douce, à mi-chemin entre le yoga et le renforcement musculaire, permet de travailler les muscles en profondeur tout...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles