Yseult, victime de grossophobie après les Victoires de la Musique, révèle son poids avec fierté

·2 min de lecture

"Le chemin est long en tant que femme noire et femme grosse", avait lancé Yseult au public des Victoires de la musique, le 12 février 2021, après avoir reçu le prix de la Révélation féminine de l'année. Une cérémonie sous le signe de la diversité que l'ancienne candidate de La Nouvelle star avait sublimée lors de son interprétation du titre Corps, entourée de danseuses et danseurs professionnels aux personnalités plurielles. Les deux maîtres de cérémonie, Stéphane Bern et Laury Thilleman, avaient eux-même été bluffés par la prestation d'Yseult, vêtue d'une combinaison transparente rayée noire qui laissait entrevoir ses rondeurs. Cependant, au même moment sur Twitter, les détracteurs de la chanteuse ont inondé la Toile de messages grossophobes. Face à ces remarques discriminantes, Yseult a préféré répondre avec fierté en dévoilant... son poids à trois chiffres !

Lors de son discours de remerciement, Yseult a ému le public et les internautes avec un message dont l'impact a été immédiat : "Ce n'est pas fini, le chemin est long en tant que femme noire, femme grosse, femme oubliée par la société et la culture (...) Le chemin est long et sinueux mais on va y arriver ! On ne veut pas nous laisser prendre l'ascenseur on va prendre l'escalier. Notre colère est légitime et je voudrais que toute la France l'entende", a scandé Yseult, les larmes aux yeux, le trophée dans la main. Une force d'esprit qui lui a également permis de rester (presque) de marbre face aux commentaires haineux lus le soir même sur Twitter.

Effacé depuis, le message d'un certain "Rany Dissidence" avait interpelé la chanteuse. Ce dernier insinuait que ses "150 kilos" allaient certainement la ralentir dans son ascension (en référence à son discours des Victoires de la musique). Aussitôt, l'ancienne star de télé-crochet, connue pour ne pas avoir sa langue dans la poche, a répondu : "142kg de talent chérie !", avec une pointe de cynisme. Un commentaire "liké" par plusieurs milliers de personnes depuis. Une semaine (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite