Yvelines : un « expert en masculinité » jugé pour un féminicide et deux tentatives de meurtre

© Getty Images

Une sœur tuée, l’autre « esquintée » : une famille « brisée » a fait face jeudi à Mickaël Philétas, un youtubeur « expert en séduction » et en « masculinité » accusé d’avoir assassiné Mélanie G., son ex-compagne de près de 80 coups de couteau. Il est aussi accusé d’avoir poignardé la sœur de la victime.

Janvier 2020. « Obsédé », selon ses dires, par l’idée de savoir si Mélanie G. fréquente un autre homme depuis leur rupture, Mickaël Philétas se rend pendant la nuit au domicile de son ex-compagne. Il lui aurait alors porté près de 80 coups de couteau et aurait poignardé son nouveau compagnon. Avant de se rendre dans la chambre de la victime, l’accusé serait d’abord tombé sur la petite sœur de son ex-compagne, aujourd’hui âgée de 23 ans, endormie dans le salon.

« Au moment où je me réveille, je sens quelque chose sur mon visage. Je comprends que c’est une lame, juste là », raconte la jeune femme, partie civile au procès, en désignant sa joue. Mickaël Philétas l’aurait alors menottée et en partie déshabillée avant de la poignarder. La jeune femme entend le couteau « entrer et sortir de (sa) chair », une trentaine de fois.

« Je me suis effondrée. […] Quand je reprends connaissance, j’entends les cris de ma sœur en train d’agoniser. Elle hurle de douleur », raconte-t-elle en pleurs. Le décès de Mélanie G. est constaté sur place, peu après l’arrivée des secours.

Officiellement professeur de zumba, l’accusé animait aussi une chaîne YouTube comptant près de 1 000 vidéos, dans lesquelles il se disait « virtuose de la séduction », « spécialiste de la masculinité » et vilipendait la « castration » des hommes par leurs compagnes. Il avait été condamné en 2015 à une peine de quatre mois prison avec sursis...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi