Yves Montand : ce geste surprenant qu’il a eu le jour de la naissance de son fils

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Yves Montand a marqué son époque. En tant que chanteur d'abord, avec des titres marquants comme Les feuilles mortes ou encore C'est si bon, et La bicyclette. Puis, en tant qu'acteur en jouant pour les plus grands. Il a notamment brillé dans César et Rosalie, Le salaire de la peur et Le cercle rouge. Si beaucoup estimaient qu'Yves Montand avait tout vécu et tout eu dans la vie, il aura attendu longtemps avant d'avoir son seul et unique enfant. C'est le 31 décembre 1988 que naît son petit garçon, Valentin Montand. Né de son amour avec sa dernière compagne, Carole Amiel, le petit garçon n'a que peu connu son père, mort en 1991. Mais si Yves Montand n'a pu veiller sur sa progéniture que quelques années, Valentin Montand a pu compter sur sa mère et sur les proches de son défunt père pour le protéger des affres du show-business. "Nous tenions à ce que notre fils grandisse loin des caméras et qu'il trace son chemin. Je suis heureuse que Valentin soit bien dans ses baskets", a-t-elle confié à nos confrères du magazine Télé Poche, en janvier 2017.

S'il a tant attendu, Yves Montand n'a pas boudé son plaisir lorsque Valentin est né. En effet, Carole Amiel, qui co-signe avec son fils le livre Yves Montand : la force du destin, en librairie jeudi 7 octobre 2021, s'est confiée sur cette grossesse qu'il avait vécu comme un coup de grâce. Invitée d'Anne-Elisabeth Lemoine, sur le plateau de l'émission C à vous diffusée sur France 5, mardi 12 octobre 2021, Carole Amiel s'est remémorée la naissance (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles