Yves Montand : cette raison pour laquelle il avait finalement renoncé à se présenter à la présidentielle

·1 min de lecture

Bien avant les envies politiques de Jean-Marie Bigard ou encore de Francis Lalanne, une autre personnalité populaire avait été tentée par le test du suffrage universel direct : Yves Montand. L'inoubliable acteur et chanteur, figure des années 1950 et 1960, toujours fortement populaire à la fin de sa vie, avait eu des ambitions présidentielles. Dimanche 11 juillet 2021, l'émission 13h15, le dimanche, diffusée sur France 2, est revenue sur cet épisode marquant du parcours du mari de Simone Signoret. Homme de gauche, Yves Montand aurait ainsi été utilisé par plusieurs hommes politiques pendant la campagne de la présidentielle pour 1988, comme l'a affirmé Catherine Allégret, la fille de Simone Signoret : "Il est tombé dans les pattes de gens qui l'ont un peu manipulé. Ne me demandez pas des noms, je ne vous les donnerai pas mais il y a quand même des gens qui lui ont fait croire qu'il pouvait être Président de la République et franchement, je crois qu'il y a cru".

Bernard Kouchner fait lui aussi partie des personnes interrogées par 13h15, le dimanche et confirme les ambitions politiques de celui qui avait été son ami : "Oui, il s'est posé la question. Après tout, (Ronald) Reagan avait été Président des États-Unis donc un comédien pouvait être Président". Une position qui était connue au sein même de la famille d'Yves Montand, comme l'a confirmé son neveu : "Il y a cru et je comprends qu'il y ait cru : la France le suivait. Je pense que c'est quelque chose qui est assez enivrant". Un (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles