Zabou Breitman : « Il y a des détails qui vous construisent »

Marie Deshayes
·1 min de lecture

Le monde de la culture est à l’arrêt, mais l’actrice et metteuse en scène ne chôme pas. Elle évoque pour nous ses projets, dont « Dorothy», un spectacle solo attendu en juin au théâtre.

Comment allez-vous ?
Zabou
Breitman - Mieux, j’ai pris un shoot d’adrénaline : j’étais à La Réunion avec ma pièce Logiquimperturbabledufou. Nous sommes passés entre les gouttes, car les salles ont fermé juste derrière nous. C’était presque surréaliste de voir mes comédiens jouer devant du public. Ça fait un bien fou ! J’adore ce spectacle, dont je vais réaliser la captation, en parallèle de celle de la Compagnie des spectres, pour de prochaines diffusions sur France TV. C’est un beau prolongement de ces aventures et une respiration bienvenue, pour les troupes comme pour moi.

Vous répétez aussi Dorothy, votre nouvelle création…
Zabou Breitman - J’ai même eu la chance d’en jouer le début à La Réunion, puis de le présenter à des professionnels à Paris. C’était très émouvant. Le spectacle tourne autour de Dorothy Parker, une écrivaine et poétesse [américaine] passionnante, drôle et désespérée, libre et imprévisible, hors normes. Son écriture était cinglante, vive, avec des phrases comme des flèches. Les gens connaissent son nom sans savoir qui elle était vraiment. Pourtant, elle a contribué à de grands succès populaires, en co-signant, par exemple, la première version d’Une étoile est née en 1937, en travaillant avec Hitchcock…

Mais, comme beaucoup de femmes artistes, elle a été « invisibilisée ». Moi, elle me suit depuis longtemps. Les mots de Dorothy sont les premiers que j’ai...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi