Zaporijjia : la centrale mise en danger par une coupure totale de courant à Energodar

© Roman Obydonov / iStock

La plus grande centrale nucléaire d’Europe est la cible ces dernières semaines de frappes faisant craindre le risque d’un accident majeur.

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a fait état vendredi d'une « coupure totale de courant » dans la ville ukrainienne d'Energodar, où est située la centrale nucléaire de Zaporijjia, une situation qui « compromet la sécurité des opérations ».

Lire aussi >> Dans une maternité près de la centrale de Zaporijjia, la peur de l'accident nucléaire

« C'est totalement inacceptable. Cela ne peut pas continuer », a déclaré dans un communiqué le directeur général, Rafael Grossi, appelant à « cesser immédiatement les bombardements dans la zone ».

L’infrastructure électrique « détruite par des frappes » au niveau de la centrale thermique

Depuis des semaines, la confusion règne autour de la plus grande centrale d'Europe, occupée par les Russes, qui a été touchée par de multiples frappes dont Kiev et Moscou s'accusent mutuellement.

« L'infrastructure électrique alimentant la ville a été détruite par des frappes au niveau de la centrale thermique, provoquant une coupure totale d'eau et d'électricité », a expliqué M. Grossi, informé par les deux experts de l'instance onusienne présents sur place.

Des bombardements incessants

« Étant donné l'intensification des bombardements qui sont incessants, il est peu probable qu'il soit possible de rétablir une alimentation hors site fiable pour la centrale », a ajouté le chef de l'AIEA, qui s'est rendu sur le site début septembre.

Dans ces conditions, l'opérateur ukrainien Energoatom...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi