Zemmour papparazzé : « Cette Une témoigne de la banalisation de ses idées d’extrême droite »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Gaspard Gantzer, ancien conseiller de François Hollande et chef du pôle communication de l'Élysée quand l'affaire Julie Gayet a éclaté, décrypte les photos d’Éric Zemmour dans « Paris Match ».

La une de « Paris Match » où l'on voit Éric Zemmour se baignant avec sa jeune conseillère Sarah Knafo a fait couler beaucoup d'encre. Intrusion répréhensible dans la vie privée d'une personnalité ? Ou opération de com' montée par Éric Zemmour lui-même en vue des Présidentielles ? Nous avons interrogé sur le sujet Gaspard Gantzer, ancien conseiller de François Hollande et chef du pôle communication de l'Élysée quand l'affaire Julie Gayet a éclaté, en 2014. Fin connaisseur du monde politique et médiatique, il est par ailleurs à la tête d'une agence de communication et de relations publiques, Gantzer Agency. Décryptage.

ELLE. Que vous inspire la une de « Paris Match » consacrée à Éric Zemmour et à Sarah Knafo ?

Gaspard Gantzer. Mon premier réflexe a été la surprise. C'est la première fois qu'une personnalité de la droite extrême se retrouve en couverture de « Paris Match ». Ce n'était jamais arrivé à Marine Le Pen ou à Jean-Marie Le Pen. Cela témoigne de la force du phénomène Zemmour mais aussi de la banalisation de ses idées. Ce qui est assez inquiétant. Selon moi, c'est un fait politique et journalistique avant d'être un événement people.

À lire >> Zemmour dans « Paris Match » : les politiques, des people comme les autres ?

ELLE. Éric Zemmour a porté plainte contre « Paris Match ». Certains disent qu'il a vraiment été victime des paparazzis, mais d'autres estiment qu'il s'agit d'une opération de communication montée...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles