Zinc : les bienfaits de cet oligoélement et comment en profiter ?

Le zinc augmente la synthèse et le nombre de lymphocytes B, des producteurs d’anticorps antiviraux, et de lymphocytes T, qui détruisent les agents pathogènes.

Et cela, en modérant la prolifération d’histamine, libérée par l’organisme lorsqu’il est en présence d’un allergène.

Cet oligoélément prévient et réduit l’acné, en limitant les bactéries et la surproduction de sébum. Il aide aussi la peau à mieux cicatriser et la protège du psoriasis ou de la dermatite.

Antioxydant, anti-inflammatoire, il aide à neutraliser les radicaux libres, responsables de l’oxydation moléculaire et du vieillissement prématuré cutané, tissulaire et neuronal (fonctions cognitives).

Combiné aux vitamines C, E, A, entre autres, le zinc lutte contre la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), entretient l’acuité visuelle, et soutient également le bon fonctionnement du goût et de l’odorat.

A noter. Idéalement, la prise de zinc se fait à jeun pour éviter les interférences, notamment avec le fer qui, pris simultanément, inhibe son absorption.

Mon porridge matinal riche en zinc

Dans une casserole, mélangez sur feu doux 40 g de flocons d’avoine avec 40 cl de lait de coco, la pulpe de 1/2 gousse de vanille et 1 pincée de sel, pendant 5 min. Versez dans un bol et ajoutez 1 banane coupée en rondelles, 1 cuil. à soupe de myrtilles lavées et séchées, 4 noix de pécan préalablement torréfiées, 1 cuil. à soupe de graines de courge et 1 cuil. à café de graines de sésame. Arrosez de 20 g de sirop d’agave et dégustez. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite