Zoom sur la cuisson au micro-ondes

·1 min de lecture

L’appareil émet des ondes électromagnétiques qui agitent les molécules d’eau des aliments pour les chauffer. La cuisson est directe, à cœur, tandis qu’un four chauffe d’abord la cavité puis les contours des aliments. Contrairement aux idées reçues, le micro-ondes n’altère pas les qualités nutritionnelles des plats. Et les ondes sont sans danger pour la santé car elles restent dans la cavité du four.

Des œufs cocotte en 1 minute, un pavé de saumon aux légumes croquants en 3 minutes, un gâteau au chocolat en 6 minutes… Le micro-ondes permet de cuisiner vite et bien. Quelques exceptions cependant, comme les poissons entiers ou la viande rouge. Et on oublie les grosses portions, car la cavité n’est pas très grande.

Pour une cuisson homogène, douce et sans salissures, ne dépassez pas 750 W. La pleine puissance n’est utile que pour les boissons. Choisissez un récipient en verre, céramique ou silicone, voire une papillote (aussi en silicone), du papier sulfurisé ou un cuit-vapeur. Coupez les aliments en parts égales et couvrez-les avant la cuisson. Evitez le métal (il fait des étincelles) et le plastique qui, chauffé, devient nocif sauf s’il est "Microwave Safe".

Merci à Victoire Meyer, chef de produit Samsung

Fifties. Finitions chromées, avec fonction gril et 8 programmes automatiques. "MW 7893", 20 l, Severin, 119,99 €.

Effet miroir. Fonction gril, 8 programmes automatiques, porte miroir, minuterie 95 min. "MGF 23210IX", 23 l, Beko, 139,99 €.

Gain de place. Sans plateau, ce qui fait (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite